Éphémérides du 22 avril 2020 – Le retour de la Lune

Vous avez remarqué ? La Lune, notre compagne des nuits (et des journées) n'est plus visible depuis quelques nuits... Disparue la Lune ? Non, simplement Nouvelle, comme tous les mois. Cette semaine, guettez donc son retour dans le ciel du soir !

Après une Nouvelle Lune, cette dernière ne réapparaît pas brusquement dans le ciel ! Elle le reconquiert petit à petit, dans le ciel du soir. Cette semaine va vous permettre de guetter le retour après la Nouvelle Lune du 23 avril. Et vous ne devriez pas être le seul à le faire, puisque l’observation de ce premier croissant de Lune sonnera le début du Ramadan pour les musulmans !

Le 23 avril, à 04h26 du matin, aura lieu un des phénomènes les plus difficiles à observer en astronomie, bien qu’il ait lieu tous les mois, et implique notre plus proche voisine, la Lune. A cette date et cet horaire, la Lune sera Nouvelle, c’est-à-dire que le Soleil, notre satellite naturel et la Terre seront alignés dans cet ordre. La face éclairée de la Lune étant tournée vers le Soleil, c’est son côté non-éclairé qui est dès lors dirigé vers la Terre : la Lune n’est pas visible, d’autant qu’elle est en apparence située très près de notre étoile, et se lève et se couche quasiment en même temps que lui.
La Nouvelle Lune a lieu lorsque le Soleil, la Lune et la Terre sont alignés dans cet ordre, ce qui a lieu tous les 29 jours environ. Crédit image : Wikipédia
Le 23 avril, la Lune sera Nouvelle, donc elle se lèvera et se couchera quasiment en même temps que le Soleil. Mais il n'y aura pas d'éclipse, car l'alignement ne sera pas parfait : la Lune (indiquée par la croix rouge) sera bien en-dessous de notre étoile. Crédit image : Stellarium
Si l’alignement était parfait, nous pourrions observer une éclipse de Soleil, qui est l’unique moyen d’observer la Lune lorsqu’elle est Nouvelle. Ce phénomène n’est malheureusement pas systématique, car l’alignement est rarement parfait. La plupart du temps, la Lune passe au-dessus ou en-dessous du Soleil. Le 23 avril, elle passera bien en-dessous de notre étoile, et il faudra attendre le 21 juin 2020 pour que le disque lunaire recouvre quasi-intégralement celui de notre étoile, pour une éclipse annulaire (non-visible depuis la France).

Un retour de la Lune dans le ciel du soir...

Mais à partir du moment où la Nouvelle Lune est passée, elle va doucement réapparaître dans le ciel. Et comme elle s’éloigne petit à petit du Soleil en s’en décalant vers l’Est, c’est dans le ciel du soir que nous allons la retrouver ! Ces retrouvailles ne pourront pas avoir lieu le 23 avril au soir, car le croissant de Lune sera trop fin, trop proche du Soleil et trop peu lumineux pour s’extirper des lueurs du ciel au crépuscule. Il faudra patienter 24 heures pour le retrouver le 24 avril, lorsque notre satellite sera suffisamment éloigné du Soleil. Il se présentera alors sous forme d’un fin croissant, à observer quelques dizaines de minutes après le coucher du Soleil, bas sur l’horizon Ouest. Il sera alors âgé de plus de 40 heures, c’est-à-dire que 40 heures se seront écoulées entre la Nouvelle Lune et l’observation de ce croissant.
Le 24 avril, après le coucher du Soleil, la Lune fera sa première apparition dans le ciel crépusculaire sous forme d'un fin croissant. Un péhnomène qui peut être plus facile à détecter aux jumelles, et qui nécessite un horizon Ouest dégagé. Crédit image : Stellarium

... marqué par une rencontre avec des amas d'étoiles...

Le lendemain, le croissant de Lune, désormais âgé de près de 65 heures, aura pris du volume, et surtout, il se sera intercalé entre les deux amas ouverts du Taureau visibles à l’œil nu : l’amas des Pléiades (auquel Vénus avait rendu visite en début de mois), et celui des Hyades (plus proches donc plus étendu sur la voûte céleste) qui représente la tête du Taureau.
Le lendemain, 25 avril, le croissant lunaire a pris du volume et s'estéloigné du Soleil et donc de l'horizon. Il s'intercalera entre les amas ouverts d'étoiles des Pléiades et des Hyades, dans la constellation du taureau. Crédit image : Stellarium

... et la planète Vénus

Le 26 avril au soir, c’est le troisième astre le plus brilant du ciel (après le Soleil et la Lune) que la Lune va rencontrer : l’éclatante planète Vénus (près de son maximum de luminosité qu’elle atteindra quelques jours plus tard, le 28 avril) sera en effet localisé quelques degrés plus vers le Nord, surplombant les deux amas d’étoiles des Hyades et des Pléiades, ce qui donne une idée de la distance apparente parcourue par la Lune dans le ciel en 24 h. Un spectacle magnifique à admirer et photographier sans modération.
Toujours plus haute, c'est la planète Vénus que le croissant de Lune, paré de lumière cendrée (voir ci-dessous), va rencontrer dans la soirée du 26 avril. Crédit image : Stellarium
Vous êtes chiffonné ? Vous avez l’impression de voir la Lune en entier, même le côté non-éclairé de notre voisine ? Pas de panique, votre imagination ne vous joue pas de tours, pour une fois ! Vous observez bien la Lune en entier.
Mais comment est-ce possible, puisque cette face de la Lune n’est pas éclairée par le Soleil, et devrait donc être plongée dans le noir absolu (vu que les lampadaires n’existent pas encore sur la Lune) ? Simplement parce que si vous vous téléportiez sur ce côté-là de la Lune, vous verriez dans le ciel… une quasi-pleine Terre ! Qui vous éclairerait plus fort que la Pleine Lune ne nous éclaire : vous vous promèneriez donc au “clair de Terre”. C’est donc de la lumière du Soleil, réfléchie sur notre planète, qui éclaire ce côté de la Lune dans l’ombre : ce phénomène s’appelle la “lumière cendrée”, et peut être facilement mis en évidence sur des photos.
Si vous n’êtes pas encore rassasié d’astronomie pour cette semaine, voici un petit quiz sur les constellations qui devrait vous permettre de tester et éventuellement parfaire vos connaissances astronomiques : https://www.quizz.biz/quizz-1204310.html
Si vous avez moins de 18/20, c’est qu’il est grand temps de venir passer une Soirée Découverte au Centre d’Astronomie…

About the Author: Karl Antier

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *